Communication sociale


L’ARGENT NOIR DES SYNDICATS par P. Darantière
juin 10, 2008, 9:32
Filed under: Influence, Syndicalisme

« Je remettais les enveloppes à des personnes physiques mais je ne me souviens plus de leurs noms« . C’est par cette pirouette digne des romans policiers, que Denis Gautier-Sauvagnac explique aux enquêteurs qu’il ne dira rien. Rien des bénéficiaires réels des 17 millions d’euros qu’il a distribués depuis 2000, pour le compte de l’UIMM, l’Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie. Le silence du dirigeant de ce syndicat patronal est au cœur de l’affaire… Car le scandale de l’UIMM a relancé le débat sur l’opacité du financement des syndicats de salariés et de patrons… Face à l’omerta généralisée, et avec des documents comptables jamais révélés, les témoignages inédits et exclusifs des acteurs du dossier, « Pièces à conviction » dévoile les dessous du scandale. » C’est ainsi que le site de France 3 annonce l’émission du 23 mai dernier. Une enquête exclusive ? Le journaliste Roger Lenglet donne sur son blog une autre version de l’émission, à laquelle il a assisté… dans les coulisses ! Et pour cause…

Nous avons évoqué » dans un billet récent le livre « L’argent noir des syndicats » de Roger Lenglet, Jean-Luc Touly et Christophe Morgemont. C’est cet ouvrage qui a servi de référence à l’équipe de France 3 pour bâtir son enquête. « Des journalistes qui n’ont pas froid aux yeux, en revanche ce sont ceux de Pièces à conviction, l’émission d’Hervé Brusini. Les premiers à avoir lu notre enquête (avant même qu’elle soirte en librairie) et à reprendre certains dossiers. Ils s’intéressent tout particulièrement à l’affaire du Comité central d’entreprise (CCE) de la SNCF qu’ils réexaminent pièce après pièce, témoin par témoin. Du boulot sérieux. Samedi 23 mai, quelques heures avant la première diffusion sur France 3, nous les rejoignons pour un ultime tournage sur le plateau télé. Jean-Luc Touly parlera du livre pour nous trois… Jean-Luc sera interrogé par Elise Lucet. Je l’accompagne. Pour ne pas effrayer le trésorier CGT, on nous place dans une salle à part. S’il apprend que nous sommes-là, il risque de repartir… Poussé par la curiosité, j’entrouvre la porte pour voir débarquer le représentant du Medef et un dirigeant de l’Institut Supérieur du Travail, qui a pour vocation de préparer des responsables d’entreprise à l’exercice des relations sociales. Le trésorier de la CGT est arrivé aussi, la mine chiffonnée, pas franchement à l’aise. Il semble se demander à quelle sauce les journalistes vont le cuisiner. Il s’assied, croise les jambes. Son pied gauche s’agite très rapidement. L’air pas content du tout. »

Voilà donc comment fut montée cette émission de télévision sensée révéler que la « caisse noire de l’UIMM » a bien servi au financement syndical… Une véritable embuscade pour Michel Doneddu, le trésorier de la CGT, qui sera plutôt malmené pendant son interview, alors que les provocateurs des questions pièges qui lui sont tendues se cachent dans un bureau voisin… Or ce que ne dit pas le reportage, c’est que Lenglet et ses amis , au travers de leur charge anti-syndicale, dissimulent à peine leur sympathie pour SUD ! Une fois de plus, le thème du « tous pourris : patronat, syndicats » profite en réalité aux plus radicaux. Tout cela n’était-il donc qu’un règlement de compte entre syndicalistes ?

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :